le forum de l'Aviation de course
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Coupes Deutsch 1938 et 1939 (annulées)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
c460
Biplan racer
Biplan racer


Messages : 47
Date d'inscription : 11/10/2009

MessageSujet: Coupes Deutsch 1938 et 1939 (annulées)   23.10.09 20:28

Bonjour tout le monde,
Pour finir, un dernier post sur les Coupes Deutsch 1938 et 1939.
L'édition 1938 était prévue pour le 29 mai, mais aucun avion n'a été prêt à temps. Les règles avaient changé par rapport aux années précédentes, avec une cylindrée maintenant limitée à 6,5L.
L'édition 1939 était prévue pour le 1er octobre 1939, toujours avec la même limitation à 6,5L. Elle a été annulée à cause de la guerre, bien que certains aient voulu relancer la compétition vers février 1940 (d'après Roland Payen dans Pilote Privé n°86).

Aucun constructeur n'ayant tenu les délais, il est difficile de distinguer les appareils dessinés pour les deux années.
Il semble que les seuls moteurs de 6,5L étudiés aient été le Béarn 12A et le Régnier 12 Hoo.

Appareils prévus

  • Bugatti 100 P ou 101 P
    Käsmann dans Bent Throttles, citant le bulletin Interavia du 20 novembre 1937, mentionne un premier projet bimoteur pour la coupe 1938, avec deux 8 cyl. de 3,2L. Le schéma général aurait été le même que pour le 100 P.
    Plusieurs autres sources mentionnent un projet monomoteur pour la coupe 1938, avec un seul Bugatti T50B de 4,7L. D'après Käsmann il s'agirait seulement d'une supposition parue à l'origine dans l'article de Robert Roux dans le Fana n°7 ("il semblerait que Bugatti avait imaginé d'aligner une version monomoteur de son avion"), ensuite recopiée ailleurs.
    Le type 100 P est une évolution plus puissante du projet d'origine, avec deux moteurs Bugatti T50B1, 8cyl. en ligne, 2 x 4,7L, 400 à 500ch chaque, montés dans le fuselage, entraînant des hélices contrarotaives. D'après Käsmann, le remplacement des 3,2L par des 4,7L est mentionné dans le bulletin Interavia du 3 octobre 1938. À partir de ce moment-là, le projet de participation à la coupe Deutsch semble annulé, et l'appareil devient un démonstrateur pour le programme de chasseurs légers.
    Un exemplaire du 100 P a été construit mais n'a jamais volé. Il est conservé dans le Air Venture Museum de l'EAA à Oshkosh. Ses moteurs ont été démontés en 1970 et existent toujours.
    Une version 101 P aurait été prévue avec des ailes plus courtes, peut-être pour le record de vitesse, ou pour la coupe 1939 d'après des sources de 1942 et 1944 reproduites dans le site de Morlock. D'après Roland Payen, le Bugatti était inscrit à la coupe 1939 avec le numéro 7. Cependant il y a manifestement un problème de cylindrée, et la motorisation aurait été nécessairement différente de celle montée sur le 100 P.
    Le 110 P aurait été la version militaire.

    Sources:
    -Fana de l'Aviation n°7: article, photos, plan 3 vues de Robert J. Roux
    -Fana de l'Aviation n°328: article de Philippe Ricco, photos de l'avion de l'EAA avant peinture, une photo de l'avion avec ses moteurs
    -Aviation Française Magazine n°2: article de Philippe Ricco, dessins originaux de profil et en plan par Louis de Monge, écorché en couleurs par Hubert Cance
    -Pilote Privé n°86: description dans l'article de Roland Payen
    -Bent Throttles n°11 (articles d'Anders Bruun reproduisant des dessins et plans d'époque, article maquettiste de Jeff Jeffrey)
    -Bent Throttles n°32 (article très intéressant de Ferdinand Käsmann, articles maquettistes de Ben Guenther et Wayne Moyer)
    -Bent Throttles n°33 (anecdote de Mike Morrow, dessin écorché par Hubert Cance)
    -Site de Morlock sur le Bugatti
    -The Bugatti Revue numéro 3 et numéro 4
    -Site de la Bugatti Aircraft Association
    -Page de l'Air Venture Museum
    -Fil du forum Secret Projects sur le 110P (spéculations sur le 110P)

  • CAPRA R.R. ou S20
    Moteur Béarn 12A, 12 cyl. opposés en I, 350 à 400ch.
    Projet lancé début 1938, réalisation prévue pour la coupe 1939.
    Roland Payen mentionne deux inscriptions à la coupe 1939, avec les numéros 8 et 9, dont l'un piloté par Détré.
    Un seul exemplaire commencé, jamais terminé.

    Source:
    -Fana de l'Aviation n°402: article et petit 3 vues par Jacques Moulin, quelques photos de l'avion en construction
    -Trait d'Union n°205: quelques paragraphes et un petit 3 vues dans un article de Charles Claveau
    -Pilote Privé n°86: mention dans l'article de Roland Payen sur la coupe 1939

  • Caudron C.770
    Vague projet, aucune information concrète.
    Le numéro sera repris pour le CR.770 de chasse.

    Source:
    -Docavia n°43, Les avions Caudron Renault, par Édouard Mihaly et Harry Robinson (brève mention)

  • Dewoitine D.590
    Moteur Béarn 12A, 12 cyl. opposés en I, 350 à 400ch.
    Dérivé lointain du D.550 de record.
    Aurait été prévu pour la coupe 1939.
    Une maquette essayée en soufflerie, aucune suite.

    Source:
    -Docavia n°17, Les avions Dewoitine, par Raymond Danel et Jean Cuny
    Aucun plan connu, mais l'avion aurait peut-être ressemblé un peu au D.580 d'entraînement, dont un plan est donné dans le Docavia.

  • Gérin V-6E Varivol
    Moteur prévu: Béarn de 350ch, sans doute le 12A.
    Un exemplaire commencé, prévu pour la coupe 1938 ou 1939.
    Construction interrompue par la guerre, terminé en 1946 avec un Renault 6Q de 240ch.
    Retrouvé vers 2000 par le GPPA d'Angers, exposé au Musée Régional de l'Air.

    Sources:
    -Fana de l'Aviation n°373 (article de Michel Bénichou, Christian Ravel et Pierre Gaillard, photos d'époque et de l'avion retrouvé par le GPPA, petit 3 vues par Jacques Gérin)
    -Fana de l'Aviation n°371 (rubrique actualités de Xavier Méal, deux photos de l'avion retrouvé par le GPPA)
    -Page sur le Varivol sur le site du Musée Régional de l'Air d'Angers

  • Max Holste MH-20
    Moteur Régnier 12 Hoo, 12 cyl. en V inversé, 400ch.
    Inscrit en 1939 sous le numéro 1, avec pour pilote Finance.
    Construit, a volé en 1941. Ce serait le seul avion à avoir reçu le Régnier 12 Hoo. En 1942, le pilote Finance aurait tenté de quitter la France avec.

    Sources:
    -sûrement mentionné dans le livre de Jacques Delarue sur Max-Holste, éditions du Trait d'Union
    -Pilote Privé n°86: mention dans l'article de Roland Payen sur la coupe 1939
    -Fana de l'Aviation n°266: brève mention dans l'article de Francis Nicole sur les Payen
    -Aviafrance sur le MH-20 (seule photo trouvée)
    -Flight, 9 juillet 1942 (entrefilet)
    -Flight, 10 septembre 1942 (entrefilet, petit 3 vues)
    -Flight, 30 septembre 1943 (brève mention, petit 3 vues)
    Les informations de Flight ne sont pas forcément exactes vu le contexte historique.

  • Payen Pa.110
    Voir la coupe 1935.
    Roland Payen aurait envisagé de reprendre ce projet pour la coupe 1939, avec le couplage de deux Salmson, mais a renoncé, le système Baudot n'étant pas au point.

    Source:
    -Pilote Privé n°86: article de Roland Payen mentionnant la reprise du Pa.110 pour la coupe 1939

  • Payen Pa.225
    Le premier projet de la famille Pa.22 était le Pa.22/1R à réaction. Avec un nouveau fuselage et une motorisation conventionnelle, il devint le projet Pa.22/2 bi-triplace de sport.
    Le Pa.225 en était une évolution monoplace de course prévue pour la coupe 1939, où il était inscrit sous le numéro 6, avec pour pilote Durandeau (d'après Roland Payen dans Pilote Privé).
    Le moteur prévu était un Régnier 12 Hoo, 12 cyl. en V inversé, 400ch, ou un Béarn 12A, 12 cyl. opposés en I, 400ch.
    Le projet Pa.225 aurait été dessiné dans des versions à train fixe ou rétractable (d'après Käsmann dans Bent Throttles). Une maquette en bois aurait été réalisée et existerait peut-être toujours (elle est mentionnée dans l'encart sur les couleurs de l'article de Francis Nicole).
    La construction du Pa.22/2 fut entamée, mais il fut terminé en tant que monoplace, se rapprochant du Pa.225 dont il ne semble différer que par la partie supérieure du fuselage autour du cockpit. Roland Payen avait apparemment l'espoir de recevoir un moteur pour la course, et une photo montre l'appareil en construction avec une maquette du Régnier V12 (Fana n°266 et Fana n°5). Roland Payen indique que faute du moteur attendu, l'État prêta un Régnier 6 cyl. de 180ch pour une étude en soufflerie à Chalais-Meudon.
    Après le Pa.22/2, Payen dessina le projet Pa.22/3, biplace en tandem, et le Pa.22/4, lui aussi biplace en tandem à verrière en goutte d'eau. En 1942, le seul Pa.22/2 construit fut modifié en Pa.22/5 avec un cockpit ouvert (version parfois appelée Pa.22 V5), et c'est ainsi qu'il fit ses premiers vols. Cette version est parfois appelée Pa.22 V5. (D'après Käsmann, le Pa.225 présenté dans "The Aeroplane" du 23 septembre 1943 comme un avion postal correspond au Pa.22/5 à cockpit ouvert.)
    Des morceaux de l'avion auraient subsisté, mentionnés en 1991 par Francis Nicole. Leur sort actuel est incertain.
    Après le Pa.22/5 suivirent le projet Pa.22/6 à aile agrandie, ailerons à fente et cloisons de bout d'aile, le Pa.22/7 à aile avant escamotable dont il existe au moins une maquette (Pilote Privé n°88), et le Pa.22D avec un plan canard avant à flèche inverse.

    Sources:
    -Pilote Privé n°86: description et plan 3 vues dans l'article de Roland Payen
    -Pilote Privé n°88: description et plan 3 vues dans l'article de Alain-Yves Berger
    -Fana de l'Aviation n°266: mention du Pa.225 CD, photos, profils couleur et plans des Pa.22/2 et Pa.22/5 dans l'article de Francis Nicole sur les Payen
    -Fana de l'Aviation n°5: photo mal légendée du Pa.22 avec la maquette du Régnier V12, dans l'article de Robert Roux sur les Payen
    -Bent Throttles n°40 (article de Käsmann sur les Pa.22 et dérivés, plan au 1/72 du Pa.22/2 de Karl-Heinz Kens)
    -Page de Dannysoar sur Payen (3 vues du Pa.22/2, rien sur le Pa.225)
    -Aviafrance sur le Pa.22 (montre une photo du Pa.22/2, rien sur le Pa.225)
    -post récapitulatif sur Payen par Deltafan
    -Flight, 16 septembre 1943 (entrefilet, photo du Pa.22/2, petit 3 vues du Pa.22/5)
    Les informations de Flight ne sont pas forcément exactes vu le contexte historique.

  • Payen Pa.350 CD ou P.350 CD
    Train rétractable monoroue, hélices contrarotatives (système Baudot).
    Prévu pour la coupe 1938, aucune réalisation concrète.
    Surnommé "Éclair" (selon Käsmann dans Bent Throttles).
    Roland Payen mentionne un moteur Renault de 6,330L développant 165/170ch, sans doute un Bengali 4 cyl. en ligne inversé. Alain Pelletier dans Air Enthusiast et Käsmann dans Bent Throttles mentionnent un Renault 4 Pdi de 150ch, version commerciale du même moteur. (Dans le Putnam, Käsmann mentionne un Régnier V12 de 6,5L et 400ch, peut-être par confusion avec le Pa.225). Le plan sur la page de Dannysoar mentionne deux Régnier 6 cyl. de 220ch, ce qui est clairement faux.
    Käsmann (dans le Putnam et dans Bent Throttles) mentionne une version agrandie de record, avec deux Gnome et Rhône 14M de 650ch, appelée Pa.430 CV ou HV.

    Sources:
    -Page de Dannysoar sur Payen
    -Air Enthusiast n°68 (profil couleurs et profil écorché du Pa.350 dans l'article d'Alain Pelletier sur les Payen)
    -peut-être mentionné dans Pilote Privé n°89
    -plan par Hubert Cance
    -Bent Throttles n°33 (petit profil par Hubert Cance, rien d'autre sur le Pa.350)
    -Bent Throttles n°40 (article de Käsmann sur les Pa.22 et dérivés, 3 vues et profil écorché du Pa.350)
    -World Speed Record Aircraft par Ferdinand Käsmann chez Putnam (3 vues et profil écorché, les mêmes que dans Bent Throttles mais en plus petit)
    -le plan de Hubert Cance aurait aussi été publié dans Aeroplans vol.8 de Bill Hannan
    -post récapitulatif sur Payen par Deltafan

  • Régnier Météor
    C'est l'ex-Caudron 366, devenu Régnier Martinet en 1935.
    Il aurait dû être de nouveau modifié avec un train fixe et un moteur Régnier 12 Hoo de 6,5L et 420ch.
    Inscrit en 1939 sous le numéro 5, avec pour pilote Boris.
    Très modifié ensuite pour le cinéma, cet avion est toujours conservé dans les réserves du Musée de l'Air et de l'Espace, avec le train fixe et le moteur V12 qui est sans doute seul survivant de son espèce.

    Sources:
    -Pilote Privé n°86: mention dans l'article de Roland Payen sur la coupe 1939, citant le journal Le Matin du 8 août 1939

  • SFCA Lignel 20 ou 20S
    Voir la coupe 1936.
    Roland Payen indique que les deux Lignel 20 avaient été inscrits en 1938. Ils ne participèrent pas faute de moteur disponible.
    En 1939, un Lignel 20 était inscrit sous le numéro de course 2, avec pour pilote Clément.
    Ce n'est que fin 1939 que le Lignel 20 n°2 reçut le moteur Béarn 12A de 6,5L et 350 à 400ch, qui cassa dès son premier vol.

    -Pilote Privé n°86: mention dans l'article de Roland Payen sur la coupe 1939

  • SFCA Lignel 30 et 31
    Monoplace de course à train fixe, prévu pour la coupe 1938. Sa construction faisait appel au procédé Brodeau (sandwich de contreplaqué et liège). Une seule cellule fut construite, surnommée "Mistral".
    Les sources consultées ne sont pas très claires au sujet de la motorisation.
    Il semble qu'à l'origine le Lignel 30 aurait dû recevoir le moteur Régnier 12 Hoo de 6,5L et 420ch, et que l'appellation Lignel 31 correspondait initialement à une version équipée du Béarn 12 A de 6,5L et 400ch. La construction d'un Lignel 30 fut menée à bien, mais aucun des deux moteurs n'étant prêt, le seul avion construit reçut un Renault 6Q-03 de 220ch et fut renommé Lignel 31. Il vola en juin 1939, et fut accidenté le 30 juin. D'après Roland Payen, le moteur Béarn livré à la SFCA en 1939 aurait dû être monté sur cet avion. Suite à cet accident, il fut monté à la place sur le Lignel 20 n°2 L'Éclair.
    (Flight mentionne le Lignel 31 avec un Régnier de 8L et 360ch, sans doute une erreur au moins pour la cylindrée.)
    Dans un tableau résumant les inscriptions à la coupe 1939, Payen mentionne un Lignel 30 sous le numéro 3 avec un Renault 6Q, piloté par Bellor, et un Lignel 31 sous le numéro 4 avec un Béarn 12 A.

    Sources:
    -article de Jean Liron sur SFCA dans Aviation Magazine n°817 à 828, le Lignel 30/31 est décrit avec photos et petit 3 vues dans les n°82826 et 827 et ses caractéristiques sont données dans le n°828
    -Pilote Privé n°68, août 1979: description, photo et 3 vues dans l'article de Roland Payen
    -Pilote Privé n°86: mention dans l'article de Roland Payen sur la coupe 1939
    -Flight, 1er décembre 1938 (description des avions Lignel exposés au Salon de Paris, pas de photo)
    -Aviafrance sur le Lignel 20 (pas de photo)

  • projets Vermorel
    Deux appareils envisagés pour la coupe 1939, "peut-être pas identiques, qui devaient être construits chez CAPRA". Le rapport avec le CAPRA R.R. n'est pas clair.

    Source:
    -Fana de l'Aviation n°402 (brève mention dans l'article de Jacques Moulin sur les CAPRA)


Divers

  • SFCA Lignel 16
    Certaines sources sur le Bugatti 100P mentionnent le Lignel 16 parmi ses opposants pour la coupe 1938 ou 1939, mais il s'agit d'une confusion, le Lignel 16 étant un biplace d'entraînement à train fixe, décrit par Jean Liron dans Aviation Magazine n°823 et 824.


Sources générales
-Flight, 2 septembre 1937 (annulation de l'édition 1937, nouvelles règles pour 1938)
-Flight, 23 septembre 1937 (dates coupe 1938)
-Flight, 10 novembre 1938 (dates et règle coupe 1939)
-Flight, 29 décembre 1938 (rappel coupe 1939)
-Pilote Privé n°68 et 86: articles de Roland Payen


Dernière édition par c460 le 19.09.13 19:19, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deltafan
Biplan racer
Biplan racer
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: Coupes Deutsch 1938 et 1939 (annulées)   24.10.09 3:47

Superbe travail Exclamation Shocked


Maintenant que toutes les années ont été citées, je vais voir si dans mes morceaux d'article de Pilote Privé, il n'y a pas quelques bricoles utiles que je pourrais rajouter. Dans mon dossier Payen, je dois également avoir quelques éléments pour éventuellement compléter ce qui a été écrit sur ce constructeur Cool .

Un nouvel arrivage MP ne devrait pas non plus tarder pour l'ami c460 Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deltafan
Biplan racer
Biplan racer
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: Coupes Deutsch 1938 et 1939 (annulées)   25.10.09 1:09

Dans le numéro 86 de Pilote privé de mars 1981, Roland Payen évoque une coupe Deutsch 1940, pour laquelle "5 des 7 appareils engagés dans la coupe 1939" sont "partants certains" et un sixième possible. Max Holste, Jean Lignel, Emile Régnier et Roland Payen étaient d'accord. Pour la participation de CAPRA, elle n'est pas annoncée, mais l'appareil de ce constructeur aurait apparemment pu participer si la compétition avait effectivement eu lieu (toujours dixit Payen). Payen espérait avoir recours aux service d'un pilote dénommé Durandeau, ancien pilote d'essais chez Caudron.

S'agissant du Pa.430CV, je possède la version originale en allemand du bouquin de Käsman. A la fin du livre, il y a des tableaux récapitulatifs sur les avions cités dans l'ouvrage. Mais dans le tableau relatif aux Payen, la puissance indiquée pour les moteurs est de 1000 chevaux chacun, au lieu de 650 dans le texte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c460
Biplan racer
Biplan racer


Messages : 47
Date d'inscription : 11/10/2009

MessageSujet: Re: Coupes Deutsch 1938 et 1939 (annulées)   25.10.09 15:11

Merci Deltafan,
Dans l'édition anglaise du livre de Käsmann, il y a aussi un tableau à la fin mais il concorde avec le texte, et donne 2x650ch. Je suppose que l'édition allemande a paru en premier, et contenait une coquille. Et d'autres sources disent que le 14M donnait environ 700ch, pas 1000.

Pour ce qui est d'une coupe 1940, je n'étais pas au courant. Je trouve que ceux qui ont proposé ça étaient vraiment déconnectés de la réalité.

Je n'arrive pas bien à reconstituer quels sont les "7 appareils engagés dans la coupe 1939". Je suppose deux Lignel, deux Max Holste, un Payen, un CAPRA et un Bugatti, mais je ne suis pas trop sûr. Alors les 5 "partants certains" pour 1940 seraient les Lignel, Max Holste et Payen, et le "sixième possible" serait le CAPRA?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Deltafan
Biplan racer
Biplan racer
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 12/03/2009

MessageSujet: Re: Coupes Deutsch 1938 et 1939 (annulées)   25.10.09 15:41

c460 a écrit:
Merci Deltafan,
Dans l'édition anglaise du livre de Käsmann, il y a aussi un tableau à la fin mais il concorde avec le texte, et donne 2x650ch. Je suppose que l'édition allemande a paru en premier, et contenait une coquille. Et d'autres sources disent que le 14M donnait environ 700ch, pas 1000.
Merci pour l'info. Effectivement, c'est plus logique comme ça Idea

c460 a écrit:
Pour ce qui est d'une coupe 1940, je n'étais pas au courant. Je trouve que ceux qui ont proposé ça étaient vraiment déconnectés de la réalité.

C'était encore à l'époque la "drôle de guerre"...

c460 a écrit:

Je n'arrive pas bien à reconstituer quels sont les "7 appareils engagés dans la coupe 1939". Je suppose deux Lignel, deux Max Holste, un Payen, un CAPRA et un Bugatti, mais je ne suis pas trop sûr. Alors les 5 "partants certains" pour 1940 seraient les Lignel, Max Holste et Payen, et le "sixième possible" serait le CAPRA?
Le passage n'est pas clair... J'ai compris que Lignel, Holste, Régnier et Payen auraient fait partie des participants certains, CAPRA étant le possible sixième, mais je n'en suis pas sûr du tout... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c460
Biplan racer
Biplan racer


Messages : 47
Date d'inscription : 11/10/2009

MessageSujet: Re: Coupes Deutsch 1938 et 1939 (annulées)   19.09.13 19:20

Petite mise à jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fasm
Biplan racer
Biplan racer
avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 03/05/2009
Localisation : au vert

MessageSujet: Re: Coupes Deutsch 1938 et 1939 (annulées)   21.09.13 12:16

merci pour toutes ces infos !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coupes Deutsch 1938 et 1939 (annulées)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coupes Deutsch 1938 et 1939 (annulées)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 402 B de 1938
» RESTAURATION GILLET HERSTAL Motolégère 1938 125 cc
» CABRIOLET ROSENGART LR4N2 1938
» Coupes nationales 2010
» [Normandie] Le rallye du Muguet annulé !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SpeedBirds forum :: The Racers :: Demande d'infos sur un appareil / looking for a plane-
Sauter vers: