le forum de l'Aviation de course
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un racer rarement cité et pourtant ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
helijah
Biplan racer
Biplan racer
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 50
Localisation : Chartres

MessageSujet: Un racer rarement cité et pourtant ....   20.09.13 13:14

Bonjour à tous,

Un peu d'histoire :

Edgar W.Percival était un ingénieur australien, homme d'affaire et aussi pilote durant la première guerre mondiale. Il fonda sa société, la Percical Aircraft Co. en Angleterre en l'année 1932. Toute une série d'avions destinés au pilotes privés furent imaginés et construit par cette société.
Tous monoplans à ailes basses, cantilever, la plupart du temps en bois. Certains obtinrent même quelques succès commerciaux durant la seconde moitié des années 30.
Percival créa aussi quelques avions spécifiquement préparés pour les courses (King's Cup entre autre). L'un deux fini même second juste derrière un BF 109 en 1936, un autre, en 1937 atteignit la vitesse (exceptionnelle pour l'époque) de 405,5 km/h. Vitesse que, même les chasseurs de l'époque, avaient du mal à atteindre.

C'est donc ce dernier, le Percival Mew Gull E.3H que j'ai décidé de modéliser pour FG. Construit pour l'usage personnel d'Edgar Percival c'est celui ci qui atteignit les 405.5 km/h.


Voilà. Certes il n'a pas les lignes d'un Supermarine S6 B ou d'un Macchi M.C 72, mais tout de même, il marqua son époque même si il est plutôt oublié maintenant.

Ma version perso :


Amicalement Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://helijah.free.fr/flightgear/hangar.htm
Waroff
Biplan racer
Biplan racer


Messages : 33
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Un racer rarement cité et pourtant ....   20.09.13 19:29

Bonsoir,

merci de nous faire découvrir ce bel appareil

helijah a écrit:

Percival créa aussi quelques avions spécifiquement préparés pour les courses (King's Cup entre autre). L'un deux fini même second juste derrière un BF 109 en 1936, un autre, en 1937 atteignit la vitesse (exceptionnelle pour l'époque) de 405,5 km/h. Vitesse que, même les chasseurs de l'époque, avaient du mal à atteindre.l
Faire la comparaison entre avion de course et avion d'arme est délicat.
Au départ, le cahier de charge est bien trop différent.
Un avion de course qui prendrait du poids, 70kg de blindage, 100/120kg d'armement, soit une augmentation de masse de 25%, verrait vite sa vitesse maximale s'écrouler.
Un avion d'arme est, de plus, construit pour résister à des évolutions serrées à fort facteur de charge alors qu'un avion de course prend ses virages
sous faible facteur de charge pour ne pas dégrader sa vitesse. Faire plus résistant implique plus lourd.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
helijah
Biplan racer
Biplan racer
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 50
Localisation : Chartres

MessageSujet: Re: Un racer rarement cité et pourtant ....   21.09.13 4:06

Waroff a écrit:
Un avion de course qui prendrait du poids, 70kg de blindage, 100/120kg d'armement, soit une augmentation de masse de 25%, verrait vite sa vitesse maximale s'écrouler.
Un avion d'arme est, de plus, construit pour résister à des évolutions serrées à fort facteur de charge alors qu'un avion de course prend ses virages
sous faible facteur de charge pour ne pas dégrader sa vitesse. Faire plus résistant implique plus lourd.
Bonjour Waroff,

Alors je suis tout à fait d'accord avec toi sur le fond bien évidement. Mais il faut se souvenir que je ne suis pas le premier à utiliser cette comparaison. Souvenons nous du Messerschmitt Me 209 V1 que l'allemagne fit passer pour un BF 109 histoire de faire croire à la supériorité des ses avions de chasse Smile(voir : http://speedbirds.forumactif.org/t244-l-allemagne-de-30-40-a-aussi-ses-racers )

Mais il est clair que le Percival Mew Gull avec blindage, armement etc... perdrais énormément en vitesse pure, voir même en facilité de pilotage. Il faudrait revoir le centre de gravité, voir même modifier fuselage et ailes de manière importante ce qui en toute logique modifierais totalement les caractéristiques de l'avion.

Malgré cela, lors de la King's Cup de 1936, comme je le précise, il arriva second derrière un BF 109. Là ce n'est pas une simple comparaison hypothétique mais bien un fait réel. Si l'on ne peut pas décemment comparer un racer et un chasseur, nous pouvons quand même le faire lorsque l'un de ces dernier prend le départ d'une des courses Smile Et du coup, par extrapolation, faire une comparaison plus générale avec ce qui vole à la même époque Smile Même si cela reste très capilo tracté bien sur Smile

Amicalement Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://helijah.free.fr/flightgear/hangar.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un racer rarement cité et pourtant ....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un racer rarement cité et pourtant ....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» x-seam pour High racer
» blog flat café racer
» High Racer zockra HR700
» Les clés de la cité d'or
» Low racer et remorque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SpeedBirds forum :: The Racers :: Maquettes / Scale models-
Sauter vers: